NDC Air France : Travelport, comme un léger coup de semonce

234

« Le contenu NDC d’Air France-KLM est désormais disponible sur Travelport ». Le communiqué émane de Travelport et d’Air France. Mais cette dernière doit encore davantage apprécier ce genre d’annonces…

Oui, bien sûr, Air France-KLM doit goûter ce genre d’annonces… Parce que, fort légitimement, la compagnie apprécie que promotion soit faite du déploiement de son canal de distribution post-GDS. 

Peut-être aussi pour des raisons d’un autre ordre : quasi psychologique. Travelport fournit avant tout des API utilisés par des OTA, des sites B2C, et même si quelques TMC, comme UVET, l’utilisent, même si d’autres, d’après nos infos, sont en train de les « benchmarker », leur technologie n’est pas directement adaptée au voyage d’affaires. Mais chaque communiqué de ce type peut agir sur les agences BT comme le tic-tac qui scande les semaines qui passent et nous séparent du fatidique 31 mars, date de fin de l’exemption de la surchage GDS consentie par le groupe franco-néerlandais.

A noter que le communiqué de Travelport se conclut par une citation d’une de ses VP : « Nous sommes ravis de constater le succès d’Air France-KLM sur cette technologie révolutionnaire qu’est NDC ». Quand on connaît les difficultés rencontrées par AF dans la mise en place des fonctionnalités désirables de NDC (reconnues par le transporteur comme par Amadeus, son fournisseur en la matière), l’assertion fait moins penser au 31 mars qu’au 1er avril.