Voyages d’affaires : le coût moyen par transaction n’a jamais été aussi élevé

1001

L’inflation, les perturbations de la chaîne d’approvisionnement et les tarifs douaniers ont augmenté les coûts liés aux voyages, révèle SAP Concur, précisant que le changement le plus notable concerne le prix de l’essence, avec une augmentation de 37 % par transaction. 

Une analyse complète des données de dépenses de SAP Concur de 2019 à 2023 révèle des changements significatifs dans les modèles de dépenses à travers diverses catégories.  L’analyse globale révèle que les billets d’avion, type de dépense la plus élevée par transaction en 2023, représentent une augmentation de 10 % par rapport aux niveaux d’avant la pandémie. Le changement le plus notable concerne toutefois les prix du carburant qui augmentent de 37 % par transaction, par rapport à 2019. L’inflation, les perturbations de la chaîne d’approvisionnement et les droits de douane sur certaines importations ont également entraîné une hausse des prix des repas, de 30 % en moyenne et, de leur côté, les dépenses d’hébergement ont bondi de 21 %. 

Il est intéressant de noter que les dépenses moyennes pour les voyages en train ont baissé de 5 %, au niveau mondial par rapport à 2019, précise SAP Concur. Selon le rapport, les repas, le transport terrestre et l’hébergement figurent parmi les catégories de dépenses les plus populaires. Les catégories de dépenses “diverses” et “autres” sont respectivement les deuxième et troisième catégories les plus coûteuses, dans les dépenses moyennes des voyageurs d’affaires. Les entreprises ont notamment constaté une augmentation de ces catégories pendant la pandémie, lorsque les employés achetaient du matériel de bureau à domicile.

Inflation : quel impact pour les entreprises ?

L’évolution des coûts associés aux voyages d’affaires affecte aussi bien les entreprises que les voyageurs, estime SAP Concur qui n’écarte pas un risque pour la sécurité des voyageurs d’affaires sans budget revu à la hausse dans le secteur. “Par exemple, si les voyageurs d’affaires doivent planifier avec un budget 2019, ils peuvent se sentir obligés de réserver des hôtels ne correspondant pas à leurs critères de qualité ou de sécurité, de même pour les transports”, illustre l’éditeur technologique. SAP Concur estime le contexte inflationniste doit également inciter les entreprises à limiter les délais de remboursement aux collaborateurs et à réviser les politiques en matière de voyages et de dépenses pour faire preuve de davantage de flexibilité.