ADP : un retour à la normale pas avant 2024

Le groupe ADP a indiqué qu’un retour à la « normale » du trafic aérien n’aurait pas lieu avant 2024-2027. 

«C’est la première fois depuis 50 ans que le trafic aérien connaît un à-coup aussi brutal et il est avéré que le rétablissement sera très progressif: un retour au niveau de trafic de 2019 à Paris est anticipé entre 2024 et 2027», a estimé Augustin de Romanet. En effet, après avoir enregistré une perte nette de 543 millions d’euros au premier semestre 2020 et un trafic en baisse de 62%, ADP estime qu’un retour à la normale aura lieu entre 2024 et 2027. 

Si les aéroports parisiens ont réouvert leurs portes, la reprise du trafic reste lente sur les mois de juin et juillet. Le chiffre d’affaires consolidé du groupe est en baisse de 46,5% à 1,168 milliard d’euros, « en lien avec la crise liée au CoVid-19, avec un impact important notamment sur les activités aéronautiques et commerciales à Paris, mais également sur le chiffre d’affaires de TAV Airports et d’AIG à l’international », est-il indiqué à travers un communiqué.