ADP : un scanner 3D pour accélérer le contrôle des bagages cabine

412

Le groupe ADP teste un nouveau scanner 3D à Paris-Orly pour le contrôle des valises cabine. 

Et si devoir sortir les liquides ou ses appareils électroniques, dont ordinateur, de son bagage cabine lors des contrôles de sécurité n’était plus qu’un mauvais souvenir ? C’est ce qu’espère le groupe aéroportuaire. A Orly, le groupe ADP expérimente un nouveau scanner 3D capable d’analyser le contenu des valises en cabine. Si ce système existe déjà dans d’autres aéroports européens, le groupe affirme s’être doté de sa dernière version. En phase d’essai au poste d’inspection filtrage, ces scanners seront testés durant un an dans l’aéroport au sud de Paris, puis à Charles-de-Gaulle d’ici fin 2023. 

Contacté par nos confrères de TOM.travel, un porte-parole du groupe déclare : « L’objectif est de faire gagner du temps au voyageur et d’améliorer la gestion des flux. Cette nouveauté entre dans le cadre de la digitalisation de nos services afin de créer ce que l’on qualifie d’aéroport intelligent ». Au-delà du gain de temps pour les usagers, la technologie permet surtout d’améliorer la précision des contrôles par les agents de sûreté.