Air France abandonne l’A380 plus tôt que prévu

Initialement prévu pour la fin de l’année 2022, le retrait de la flotte d’Airbus A380 est désormais effectif. C’est l’une des conséquences de la crise liée au Covid-19 et de son impact sur les activités de la compagnie aérienne tricolore.  

Cet abandon de l’Airbus A380 s’inscrit dans le cadre de la stratégie de simplification de la flotte du groupe Air France-KLM qui vise à la rendre plus compétitive, en poursuivant sa transformation avec des avions plus modernes, plus performants et dont l’empreinte environnementale est considérablement réduite.

Cinq des Airbus A380 de la flotte actuelle sont la propriété d’Air France ou en crédit-bail, les quatre autres sont en location d’exploitation. L’impact global de la dépréciation de la flotte d’Airbus A380 est estimé à 500 millions d’euros et sera comptabilisé au deuxième trimestre 2020 en résultat non courant.

Les Airbus A380 seront remplacés par des appareils de nouvelle génération, comme l’Airbus A350 et le Boeing 787, dont les livraisons sont en cours.