Dubaï toujours premier aéroport «international» au monde, devant Londres-Heathrow

Tous passagers confondus, l’aéroport est passé devant celui de Dubaï au troisième rang mondial.

Dubaï International Airport est resté en 2019 le premier « hub » (plateforme de correspondance) au monde, en nombre de passagers internationaux, pour la sixième année consécutive. Il a reçu 86,4 millions de passagers, contre plus de 80 millions pour Londres Heathrow. Mais ce nombre traduit une baisse de 3.1% liée à une série de défi l’an dernier, dont la fermeture de l’une de ses pistes pour rénovation, la conjoncture morose et les difficultés du B737MAX.

L’Inde demeure son premier marché, en termes d’origine des passagers (11,9 millions de passagers), devant l’Arabie Saoudite (6,3 millions), le Royaume-Uni (6,2), la Chine (3.6) et les États-Unis (3.2). Le top 3 des villes est Londres (3,6 millons), Mumbai (2.3) et Riad (2.2).

Rappelons que les plus grands aéroports mondiaux, en incluant le trafic domestique, sont ceux d’Atlanta H.Jackson, devant Pékin-Capitale et depuis l’an dernier Los Angeles, l’aéroport de la côte Ouest des États-Unis, avec 88 millions de passagers, étant passé devant celui de Dubaï

Parmi les nouveautés de l’aéroport de Dubaï, signalons l’ouverture ces jours-ci de l’Ibis Style Dubai Airport, un hôtel de 351 chambres situé à Al Garhoud, le troisième établissement sous cette enseigne du groupe Accor à Dubaï. A noter que des navettes relient régulièrement l’hôtel aux terminaux 1 et 3 de l’aéroport, et à certaines plages dont La Mer Beach, et que la station de métro Ggico se trouve à deux minutes à pied.