Jean-Baptiste Djebarri s’apprête à rouler pour Hopium

127

L’ex-ministre des Transports a visiblement déjà trouvé son nouveau « job » puisqu’il s’apprête à entrer au conseil d’administration de la jeune pousse Hopium, spécialisée dans la construction des véhicules à hydrogène. 

Jean-Baptiste Djabbari s’apprête à être nommé administrateur d’Hopium, une startup française spécialisée dans les véhicules à hydrogène. L’ex-ministre des Transports quitte en effet le gouvernement, après la démission du premier ministre Jean Castex. Un retour au privé donc, qui devrait néanmoins être soumis à l’approbation de l’assemblée générale d’Hopium le 20 juin prochain. 

Au sein de la sphère politique, la nouvelle n’a pas été accueillie avec enthousiasme, certains pointant du doigt un conflit d’intérêt avec sa précédente fonction en tant que ministre, et d’autres l’accuse d’opportunisme : « Circuit court façon LREMhier en charge de réaliser le plan hydrogène de 7 milliards d’investissements publics. Aujourd’hui nommé administrateur d’un constructeur de voitures 100 % hydrogène qui profite dudit plan. Choquant », a twitté hier David Belliard, adjoint EELV à la Maire de Paris. 

De son côté, Olivier Lombard, fondateur et PDG d’Hopium, se déclare : « Honoré et fier de d’accueillir Jean-Baptiste Djebbari dans cette formidable aventure industrielle française, et de compter de son dynamisme et de son expertise largement reconnue dans les domaines de l’énergie et des transports. Son arrivée au conseil d’administration de Hopium est une étape majeure de notre développement. j’ai hâte de commencer cette collaboration et relever ensemble les défis de demain ».