La SNCF réhausse les prix plafonnés de sa carte Avantage

324

Les prix plafonnés assurés par la carte Avantage, seront rehaussés de 10 euros à compter du 29 août. La SNCF justifie cette mesure par la hausse de ses coûts. 

Détenue par 4,5 millions de personnes en France, la carte Avantage permet aux voyageurs de 27 à 59 ans de bénéficier de tarifs réduits de 30% et plafonnés pour 49 euros par an, à condition d’effectuer une partie du voyage durant le week-end. Plébiscitée par une clientèle loisir et corporate, notamment avec la généralisation du télétravail, ses plafonds étaient de 39 euros pour les trajets de moins d’une heure trente (environ 25 % des voyages), 59 euros pour les trajets durant entre une heure trente et trois heures (50 %) et 79 euros pour les trajets plus longs (25 %).

> A lire aussi : SNCF : augmentation des tarifs de 5% en janvier 2023 et nouvelles conditions d’échange et de remboursement

Mais face à l’augmentation de ses coûts, la compagnie ferroviaire a annoncé que les plafonds seront réhaussés de 10 euros à compter du 29 août prochain. Ils passeront ainsi à 49, 69 et 89 euros maximum. Selon la SNCF, le prix d’achat de la carte reste inchangé. Ce relèvement des plafonds de la carte Avantage, « s’inscrit bien dans la limitation de la hausse tarifaire à 5 % en moyenne en 2023, qui n’est donc pas remise en cause », a insisté la SNCF. Elle a fait valoir que « cela ne modifie rien pour tous [les] clients qui ne possèdent pas cette carte, ni même pour la plupart des bénéficiaires de la carte Avantage car ceux-ci paient dans la majorité des cas moins que le prix plafond ».