L’aéroport de Roissy ferme (encore) des pistes, 80% des salariés d’ADP au chômage partiel

Suite à la chute drastique du trafic aérien et aux fermetures de plusieurs Terminaux aux aéroports d’Orly et de Roissy CDG, le groupe ADP annonce que 80% de ses salariés seraient au chômage partiel à compter de lundi 23 mars. 

- Publicité -

Un plan a été présenté ce jeudi matin aux syndicats et concerne 80% des 6 295 salariés du groupe Aéroports de Paris (ADP). La mesure prendra effet lundi prochain avec une autorisation pour 6 mois. Cependant le groupe déclare avoir l’intention d’y recourir « le moins possible ». 

Selon ADP, entre le 1er et le 14 mars 2020, la baisse estimée du trafic passagers et du nombre de mouvements avions s’est accélérée sur les plates-formes parisiennes, avec une évolution respective estimée de – 29 % et de – 10 %. En parallèle, alors que les aéroports parisiens d’Orly et de Roissy CDG ne cessent de réduire le trafic aérien, l’aéroport Charles-de-Gaulle aurait décidé ce jeudi 19 mars de fermer la moitié de ses pistes. Si une fermeture totale de l’aéroport n’a pour le moment pas été mentionnée, il se pourrait que la décision soit d’ores et déjà à l’étude.