Ryanair supprime 3 000 emplois

La compagnie aérienne à bas coûts a annoncé la suppression de 3 000 emplois afin de « survivre » à la crise liée au coronavirus, soit environ 15% de ses effectifs. En parallèle, elle annonce que seul 1% de ses vols seront opérés jusqu’en juillet. 

- Publicité -

Alors que 99% de sa flotte est immobilisée, Ryanair prévoit d’exploiter moins de 1% de son programme de vols pour les mois de avril, mai et juin. Le transporteur précise qu’il faudra attendre minimum 2 ans pour espérer un retour à la normale pour la compagnie, soit pour l’été 2022. Au total, la compagnie accueillera 150 000 passagers sur ces 3 mois, contre 42,4 millions attendus initialement avant la pandémie. 

Ryanair prévoir également de supprimer 3 000 postes pour tenter de sauver la compagnie. Des suppressions qui sont, « le minimum dont nous avons besoin pour survivre les 12 prochains mois », a déclaré Michael O’Leary, PDG de la société. La compagnie aérienne envisage également de supprimer des bases au Royaume-Uni et ajoute que si le trafic ne revenait pas à la normale, des suppressions de postes supplémentaires pourraient être annoncées.