Le trafic SNCF IDF sera très perturbé durant le mois de mai

253
Le trafic SNCF IDF sera très perturbé durant le mois de mai

De nombreux chantiers de rénovation et de remplacement de matériels viendront perturber les axes franciliens de la SNCF durant le mois de mai.

Le mois de mai, ses jours fériés et ses ponts, est une période traditionnellement mise à profit par la SNCF pour effectuer des travaux de maintenance perturbant le trafic. L’année 2023 ne fera pas exception et constituera même un millésime particulièrement chargé, proximité des Jeux olympiques 2024 oblige.

Ainsi d’après nos confrères de L’Express, ce sont plus d’un millier de chantiers qui sont prévus en Île-de-France mobilisant 7.000 personnels et représentant un montant de 2,2 milliards d’euros. Au programme : changement de signalisation, des câbles d’alimentation électrique, pose de nouveaux rails, mise en accessibilité des gares pour les personnes à mobilité réduite… 

A partir du 29 avril et pour une période d’un mois, les lignes SNCF seront toutes impactées, qu’elles concernent des trajets intra-régionaux ou de longue distance, que leur fermeture soit totale ou partielle. 

En dépit des bus de substitution qui seront mis en place, mieux vaut éviter…

  • La gare de l’Est les 13 et 14 mai. Les TGV seront détournés gare du Nord et les TER, gare d’Austerlitz. Le trafic sera également interrompu jusqu’à Chelles (Seine-et-Marne) pour les RER B et E (en partant de Haussmann-Saint-Lazare). Il s’agit de raccorder la prolongation à l’ouest du RER E - le fameux projet EOLE - au centre de commandement unique de la circulation de Pantin (Seine-Saint-Denis), en s’assurant que les 700 feux de signalisation et 640 aiguillages répondent bien aux commandes.
  • De voyager vers les régions Centre et Nouvelle-Aquitaine durant les week-ends du 18 et du 27 mai. Le renouvellement de huit aiguillages et de 7 000 mètres de ligne à grande vitesse de l’axe Atlantique auront deux conséquences : les trains partiront et arriveront en gare d’Austerlitz, et non de Montparnasse. Les trajets seront allongés de 30 minutes. 
  • De relier Paris à la Bretagne et aux  Pays de la Loire durant les week-ends du 18 et du 27 mai. Les trains en provenance et à destination de ces deux régions arriveront en gare Montparnasse, avec un allongement de 1 heure à 1h30.
  • D’emprunter des trains intra-régionaux via la gare du Nord durant le week-end du 28 mai. Le "Pont 1", un ouvrage métallique datant de la fin du XIXe siècle, doit être remplacé. Dès lors, les RER B et D ; dessus la ligne K, les TER et la liaison Charles-de-Gaulle Express seront supprimés.