Hausse de vente de billets record pour Trainline face aux bugs de SNCF Connect

Alors que la nouvelle application de la SNCF s’avère être sous le feu des critiques à cause de bugs répétés, ces dysfonctionnements profitent à son concurrent britannique Trainline qui enregistre une hausse de nouveaux clients et de vente de billets. 

L’application SNCF Connect se retrouve sous le feu des critiques depuis sa mise en service et pour cause, de nombreux internautes pointent du doigts des bugs répétés. Sont concernés : des fonctions clés comme la réservation, la récupération ou le transfert de billets, certains utilisateurs font état de billets égarés dans la transition vers la nouvelle application, de pertes de dossiers voyageurs, d’autres évoquent des QR codes devenus illisibles au moment de monter dans le train.

Face à ce « tollé » le Ministre des transports, Jean-Baptiste Djebarri, a même appelé à résoudre au plus vite les dysfonctionnements de la nouvelle application. Mais le malheur des uns fait le bonheur des autres puisque le britannique Trainline a enregistré une hausse de 28% de nouveaux clients en France. Un record pour le concurrent anglais qui revendique également une hausse de 50% de ses ventes de billets SNCF et Ouigo sur sa plateforme entre le 31 janvier et le 5 février. Jean-Daniel Guyot, co-fondateur de Captain Train, une startup rachetée par Trainline en 2016, s’est même permis de donner quelques conseils au géant ferroviaire : « L’ironie aura donc voulu, 13 ans après notre idée, que notre principal concurrent de l’époque essaye vraiment d’aller jusqu’au bout du concept que nous avions jeté à la poubelle après quelques tests », a-t-il déclaré sur Twitter. 

Si la SNCF semble en prendre un coup dans son image de marque, elle a promis que des améliorations étaient à l’étude et que le site et l’application allaient être améliorés rapidement. Le service d’assistance téléphonique a été renforcé et Jean-Pierre Farandou s’est engagé à corriger ces bugs d’ici fin mars.