Quel a été le temps d’attente moyen aux frontières dans les aéroports parisiens en 2023 ?

902

La Direction de la Police aux Frontières et le groupe ADP dressent le bilan des temps d’attente aux différents points de contrôles aux frontières à Roissy et Orly en 2023. 

Présenté lors de la conférence de presse organisée par ADP, jeudi 14 février, le baromètre sur les temps d’attente de l’année 2023 dresse le bilan pour les aéroports de Paris-CDG et Paris-Orly. A Roissy, sur près de 34 millions de passagers des vols internationaux, 81,8% ont attendu moins de 10 minutes, 15,3% entre 10 et 30 minutes, 2% entre 30 et 45 minutes et 0,8% plus de 45 minutes.

Crédit : ADP

A Orly, sur près de 14 millions de passagers des vols internationaux, 90,2% ont attendu moins de 10 minutes, 9,3% entre 10 et 30 minutes, 0,3% entre 30 et 45 minutes et moins de 0,1% 45 minutes ou plus. Parmi les événements ayant entraîné des temps d’attente supérieurs à 30 minutes, le baromètre met en avant les tensions sur l’effectif des gardes-frontières, des journées de trafic exceptionnel, une mobilisation des policiers sur un nombre de missions annexes plus important qu’à l’accoutumée ou bien encore une panne du système de navettes automatisées reliant les satellites au Terminal 2E. 

 

Crédit : ADP

Pour continuer d’améliorer le temps d’attente aux contrôles des frontières dans les aéroports parisiens, ADP a recruté environ 430 contractuels et administratifs sur la période de juillet/août 2023, renforcer des personnels d’accueil de Paris Aéroport et élargi des nationalités éligibles pour les sas automatisés Parafe. Enfin, le groupe prévoit 188 sas à Paris-CDG et Orly d’ici l’été 2024, soit +55% par rapport à 2023. 

> A lire aussi : ADP : résultats 2023 en forte croissance et Augustin de Romanet « prêt pour un troisième mandat »