Sans-contact : Eurostar teste SmartCheck à Londres Saint-Pancras

La compagnie ferroviaire transmanche a noué un partenariat avec iProov, le leader mondial de la technologie d’authentification biométrique du visage. L’essai lancé à Londres est une première mondiale pour l’industrie ferroviaire.

La période n’est peut-être pas la plus favorable, au regard de la reprise de la pandémie de Covid-19. Mais la technologie Smartcheck est désormais sur les rails. iProov et Eurostar, en partenariat avec WorldReach Software (Entrust), viennent en effet de lancer en test SmartCheck à la gare de Londres Saint-Pancras. Objectif de ce service rapide sans contact : rendre les voyages plus fluides, transparents et pratiques, en supprimant les files d’attente et en accélérant le processus d’embarquement. De quoi améliorer la satisfaction des clients, et notamment celle des grands voyageurs.

SmartCheck s’appuie sur la technologie Genuine Presence Assurance d’iProov. Dans le cadre de cet essai, les détenteurs de billets Business Premier et Carte Blanche peuvent scanner leur document d’identité avant d’arriver à la gare, via leur iphone (à terme, le service fonctionnera avec n’importe quel smartphone, tablette ou ordinateur via la caméra frontale). Une fois sur place à St Pancras International, le passager passe par un couloir SmartCheck dédié. Un bref scan du visage à la porte d’embarquement permet de s’assurer qu’il a bien effectué une vérification sécurisée de son billet. Un deuxième scan du visage au contrôle de sortie du Royaume-Uni permet à Eurostar de vérifier que le passager a complété les informations de son passeport, évitant ainsi aux voyageurs de devoir présenter des documents.

Pour l’instant, l’essai concerne un nombre limité de passagers invités et se concentre sur les processus de contrôle d’entrée et de sortie exploités par Eurostar à la gare de St Pancras. Andrew Bud, fondateur et PDG d’iProov, ne manque pas de souligner les avantages d’une technologie « sécurisée, pratique et protégeant la vie privée (…). L’époque où il fallait fouiller dans son sac pour trouver son passeport ou espérer que la batterie de son téléphone ne s’épuise pas avant de présenter son billet électronique à la porte d’embarquement est révolue« .

Notons que ce processus sécurisé protège contre les attaques par usurpation. Toutes les données personnelles sont traitées conformément à la loi RGPD, avec le plein consentement des passagers. Elles ne sont partagées avec aucune partie en dehors de l’essai et sont supprimées dans les six heures suivant le voyage de l’utilisateur.

Lancé en 2013, iProov est le leader mondial de l’authentification biométrique faciale en ligne, travaillant avec des gouvernements, des banques et d’autres entreprises pour vérifier de manière sécurisée l’identité des clients. Utilisée pour l’embarquement et l’authentification sans effort, la société compte parmi ses clients le ministère américain de la Sécurité intérieure, le ministère de l’Intérieur britannique, le National Health Service (NHS) britannique, l’Australian Taxation Office, GovTech Singapore, Rabobank ou ING.