Uber devient rentable pour la première fois depuis 2009

501

Le géant américain affiche les premiers profits de son histoire au deuxième trimestre 2023, soit près de 15 ans après sa création. 

Après des années de pertes, le géant californien a engendré un bénéfice net de 394 millions de dollars au deuxième trimestre 2023, une première depuis sa création en 2009. Uber récolte les fruits d’une drastique politique de maîtrise des coûts et de diversification de ses activités, notamment la livraison. “Une demande robuste, de nouveaux relais de croissance et une discipline continue sur les coûts se sont traduits par un excellent trimestre”,  s’est félicité Dara Khosrowshahi, PDG d’Uber. L’an passé, sur la même période, le groupe enregistrait une perte de 713 millions de dollars. 

> A lire aussi : Uber for Business lance une nouvelle option pour les voyageurs d’affaires

La raison de ce « bond » spectaculaire : une très forte demande après la crise sanitaire, que cela soit pour son activité de VTC ou de livraison de repas. Après avoir lutté contre une pénurie de chauffeurs qui a entraîné une augmentation des tarifs et des temps d’attente, Uber a déclaré que le nombre de chauffeurs actifs avait augmenté de 33 % au deuxième trimestre par rapport à l’année dernière. Le nombre de voyages effectués a augmenté de 26 % pour atteindre un niveau record. Le chiffre d’affaires atteint 9,2 milliards de dollars, soit légèrement moins que les 9,3 milliards prévus par les analystes. Uber a également profité de l’appréciation de la valeur de ses participations dans la start-up de taxis volants Joby, la jeune société dédiée à la conduite autonome Aurora et la plateforme asiatique de VTC Grab. Selon le PDG du groupe : « Nous prévoyons d’être bénéficiaires chaque trimestre à partir de maintenant».