Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 20 Juillet 2014

Conflit VTC/Taxis : AlloCab.com s’insurge contre la loi Thévenoud



Les VTC ne voient pas d'un bon œil le projet de loi Thévenoud qui a été voté à l’Assemblée Nationale le 10 juillet 2014. Dans un communiqué du 17 juillet, AlloCab.com condamne fermement l’amendement sur le «retour au garage» imposé aux chauffeurs VTC.



AlloCab.com condamne l’amendement surprise évoquant le «retour au garage» pour les chauffeurs VTC. Concrètement, le chauffeur doit «retourner au siège de l’entreprise ou dans un lieu hors de la chaussée, où le stationnement est autorisé». Le réseau national de VTC assure que «cette mesure, jamais évoquée auparavant par le Député Thévenoud, met en péril la profession de VTC». L'entreprise ajoute que la disposition est un «véritable frein à la productivité des chauffeurs» et «au développement des VTC». Selon ses estimations, le texte va détruire 7 000 emplois et empêcher la création de 30 000 postes supplémentaires en France. «Cette loi, censée mettre fin au conflit VTC/Taxis est sur le point de tuer la profession de VTC jusqu’ici en pleine croissance», explique AlloCab.com. La société ajoute «Le but initial de ce projet de loi est de moderniser le secteur du transport. Pourtant, de nombreux points viennent entraver la libre activité et le développement des VTC. Ainsi, l’obligation de capacité financière des VTC, l’interdiction d’informer de la disponibilité et de la géolocalisation d’un chauffeur pour sa réservation immédiate ou future sont autant d’entraves au développement des VTC».

La CSNERT et le GTPVT, organisations professionnelles représentant les VTC issus de la grande remise, se sont également élevés contre la proposition de loi du Député Thévenoud, votée le 10 juillet à l'Assemblée nationale. Ils menacent de mener des actions si le texte n'est pas modifié.