Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 13 Avril 2011

Europcar poursuit sa lutte contre Autolib' devant les tribunaux



Europcar poursuit les procédures juridiques contre la mairie de Paris et son projet Autolib'. Le loueur de voitures fera appel, après avoir été débouté le 12 avril par le Tribunal de grande instance de Paris. Europcar estime que les voitures électriques en libre-service développées par la mairie de Paris s’assimileraient à de la "concurrence déloyale" et même de la "contrefaçon".



Europcar poursuit sa lutte contre Autolib' devant les tribunaux
Europcar a lancé depuis 2001 la marque « AutoLiberté », qui permet d’avoir accès à un véhicule à la carte selon un système d’abonnement. La proximité, sur le fond comme sur la forme, avec le projet Autolib’ chiffonne le loueur de voitures, qui lutte sur ce dossier depuis le lancement de l’appel d’offres en 2009. La Mairie de Paris, comme visiblement le Tribunal, voient dans le projet Autolib’ et dans son appellation une continuité logique avec les Vélib’.
La mise en service d’Autolib’ à Paris est prévue à l’automne 2011. Le maillage complet des stations devrait être bouclé en mai 2012. Europcar n'est pas le seul à s'inquiéter : le projet Autolib' était également dénoncé en février dernier lors d'une manifestation des taxis parisiens.