Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 3 Janvier 2011

L’hôtellerie française progresse, avec modération



Après un mois d’octobre perturbé par les grèves, l’hôtellerie française progresse en novembre, selon l’analyse mensuelle du cabinet Deloitte, qui souligne la belle progression de la ville de Metz.



L’hôtellerie française progresse, avec modération
Malgré les grèves, les manifestations, l’hôtellerie française avait su préserver l’essentiel au mois d’octobre. La tempête passée, on attendait une progression plus soutenue pour le mois de novembre. Ce fut le cas, mais sans excès. Le cabinet Deloitte souligne ainsi la progression modérée de l’occupation en province, par rapport aux chiffres de l’an dernier.
Différentes villes ont bénéficié du report du report des clientèles d’octobre, à l’instar de Bordeaux, Cannes, ou Strasbourg. La ville de Metz se distingue par son taux de croissance, avec une progression du taux d’occupation supérieure de 30 % à celui du mois dernier pour l’hôtellerie deux étoiles. Le cabinet Deloitte relie principalement cette tendance à l’ouverture du Centre Pompidou, mais aussi aux championnats du monde de trampoline.
A Paris, les taux d'occupation progressent malgré l'absence de Batimat, exception faite de l'hôtellerie deux étoiles. Ces chiffres permettent de dégager un bilan cumulé annuel, qui s'annonce en hausse, notamment à Paris et sur la Côte d'Azur.

Pour plus de détails, consultez le rapport ci-dessous.

11___deloitte_global_france__novembre_2010_.pdf 11 - Deloitte Global_France (novembre 2010).pdf  (384.18 Ko)