Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


La grève des contrôleurs aériens aurait coûté 24 millions d’euros


Selon les premières estimations, le coût des deux jours de grève des contrôleurs aériens français avoisinerait 24 millions d’euros tout inclus.



Paris, qui représente 60% du trafic aérien français, a vu s’évaporer un peu plus de 200 000 passagers sur les deux jours. Avec un coût moyen du billet de 90 € (low cost obligent), ce sont déjà 18 millions de perdus.
 
Selon nos estimations, Hop! Air France aurait perdu à elle seule 3 millions d’euros par jour. Les compagnies américaines seraient les moins concernées avec 2 millions d’euros de perte. La province, fortement touchée par les grèves, pèserait à hauteur de 6 millions d’euros dans ce calcul auquel il faut ajouter la baisse des réservations de billets (entre 6 et 9%) et les frais annexes de protection des passagers (y compris les hébergements pour les vols qui n’auraient pu partir).

La facture n'inclut pas le manque à gagner des surfaces commerciales des aéroports, les services associés type taxis, ou encore les ratés des entreprises.
 
Les deux vagues de grève attendues - le 16 avril pour la prochaine - devraient logiquement avoir les mêmes conséquences économiques