Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Le ministre des Transports veut s’attaquer à Ryanair


Si Ryanair enregistre des résultats impressionnants au vu du contexte économique, le fonctionnement de la low-cost commence à poser question. Alors qu’un procès pour travail dissimulé s’est tenu à Marseille et qu’un pilote a écrit un livre pour dénoncer ses méthodes, le ministre français des Transports se montre également critique envers la low cost.



Le ministre des Transports veut s’attaquer à Ryanair
Selon La Tribune, le ministre des Transports Frédéric Cuvillier s’est montré critique envers le modèle low-cost, visant Ryanair sans la citer, lors d’une rencontre avec les journalistes de l'AJPAE (Association des Journalistes Professionnels de l'Aéronautique et de l'Espace). Il a ainsi confié «Ce n'est pas possible de toucher des subventions et de ne pas respecter la législation». Pointant du doigt les méthodes de la compagnie aussi bien pour le droit social que le traitement des passagers, ou encore les aides publiques et la fiscalité, il a assuré qu’il aborderait la question des transporteurs à bas prix avec les ministres des Transports des pays européens lors du salon du Bourget. S’il a reconnu que ces compagnies avaient réussi à attirer une nouvelle clientèle dans les avions, il a ajouté «elles font des ravages sociaux et économiques». «Il convient de s'interroger sur l'architecture de tout cela (...). Il y a des règles qui doivent être appliquées. Des compagnies s'en affranchissent volontairement. Il faut être mobilisé pour demander l'application du droit social (...) et faire respecter les lois (...). Ce sont d'ailleurs souvent les mêmes compagnies qui demandent des subventions et qui contournent les règles». Les déclarations seront elles suivies de quelque effet ?