Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 9 Février 2014

Taxis / VTC : le gouvernement met en place une commission de concertation



Les taxis seront en grève ce lundi 10 février 2014 afin de défendre leur profession contre la concurrence des VTC et du service de covoiturage d’Uber qu’ils jugent déloyale. Pour diminuer les tensions entre les professionnels de la route, le gouvernement a annoncé la mise en place «dans les prochains jours» d'une «mission de concertation» et des contrôles renforcés.



La mission de concertation a été annoncée par le ministre de l'Intérieur Manuel Valls et la ministre de l'Artisanat et du Tourisme Sylvia Pinel. Elle visera à «définir les conditions durables d'une concurrence équilibrée entre les taxis et les VTC». Elle devra présenter des propositions d’ici 2 mois pour «instaurer un dispositif équilibré et durable, au bénéfice de chacun (des) acteurs, en prenant en compte la satisfaction des différents besoins de transports individuels». Le communiqué des deux ministres ajoute qu’elle sera présidée par «une personnalité reconnue». L'ensemble des acteurs comme les organisations professionnelles, les collectivités locales et les représentants des usagers seront associées à sa réflexion. Elle devra aussi prendre en compte «l'ensemble des modes de transport particuliers de personnes», notamment les taxis, les VTC et le transport de personnes à moto.

En outre, les deux ministères ont décidé de lancer «des contrôles renforcés portant sur le respect de la réglementation en vigueur par l’ensemble des acteurs». Ils ajoutent «pour ce qui concerne les voitures de tourisme avec chauffeur, il sera notamment vérifié le respect de la réservation préalable, de la facturation forfaitaire ou le non-stationnement aux abords des gares ou des aéroports».

Concernant la suspension du décret 15 minutes par le Conseil d’État, le Gouvernement «prend acte de cette décision de justice qui ne remet aucunement en cause sa volonté de garantir les conditions pérennes d’une concurrence équilibrée entre les différents modes de transport particulier de personnes».