Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels




Mardi 22 Mars 2011

Tunnel sous la Manche : la Commission européenne se félicite d’une concurrence accrue


La Commission Européenne se réjouit de l’avis formulé par l’Agence européenne ferroviaire : dans un communiqué publié lundi, Siim Kallas, vice-président de la commission en charge des transports, évoque «une étape importante, qui va dans la bonne direction». L’ERA se dit favorable à une modification des règles en matière de sécurité, qui bénéficiaient jusqu’ici à Alstom, au détriment de Siemens.



Tunnel sous la Manche : la Commission européenne se félicite d’une concurrence accrue
Les trains qui fonctionnent actuellement dans le tunnel sous la Manche concentrent leur système de propulsion et leur équipement électrique dans la voiture motrice : une règle de sécurité qui devrait évoluer selon les recommandations de l’Agence européenne ferroviaire, qui ouvrirait ainsi la voie au constructeur Siemens, qui répartit son système sur l’ensemble des wagons. «L’ERA a démontré que des trains de passagers différents de ceux qui circulent actuellement, devraient pouvoir circuler dans le tunnel sous la Manche, s’il assurent un niveau équivalent et important de sécurité, conforme aux éxigences de l’UE», indique Siim Kallas. Le vice-président ajoute : «C’est bon pour les passagers, qui bénéficient d’un meilleur niveau de service dans les trains à grande vitesse, bon pour l’environnement, et bon pour l’industrie».
Les règles de sécurité en vigueur dans le tunnel sous la Manche sont à l’étude depuis le mois d’août 2010, Eurostar prévoyant de recourir à un nouvel équipement Siemens, et Deutsche Bahn annonçant son intention de lancer ses trains dans le tunnel.
Siim Kallas attend maintenant de la commission intergouvernementale franco-britannique, garante des règles de sécurité dans le tunnel, «prenne en compte l’opinion de l’ERA, et fasse évoluer en douceur les règles de sécurité». A bon entendeur.
Notez




1.Posté par Eric Videlier le 23/03/2011 13:32
Etrange...

Pour la mise en service du tunnel sous la Manche, les mesures de sécurité draconniennes imposées ont fait exploser les coûts pour tous les acteurs (constructeurs et exploitant).

Et aujourd'hui, sous couvert d'une ouverture à la concurrence (ce qui est un bien en soi), l'Agence Européenne Ferroviaire (ERA) voudrait imposer une révision à la baisse de ces mêmes mesures de sécurité... Une fois de plus, on assiste ici à une offensive néo-libérale typique de cette Europe que les citoyens rejette de plus en plus, celle du "business", qui met une certaine économie bien au-dessus d'une Europe politique et sociale.

Si l'on veut placer la sécurité avant le portemonnaie des dirigeants d'entreprises et leurs actionnaires, alors ce devrait être aux constructeurs de matériel ferroviaire d'offrir des trains compatibles à ces normes de sécurité aux exploitants, non ?



Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1216 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.