Aéroport de Birmingham : Une expansion à 500 millions de livres sterling

Dans le cadre de son expansion, l’aéroport de Birmingham prévoit un investissement de 500 millions de livres sterling. Cela fait suite à une consultation populaire au cours de laquelle les habitués de l’aéroport ont pu faire des suggestions sur l’avenir du 7ème aéroport britannique.

p.p1 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; text-align: justify; font: 11.0px Helvetica; color: #000000; -webkit-text-stroke: #000000} p.p2 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; text-align: justify; font: 11.0px Helvetica; color: #000000; -webkit-text-stroke: #000000; min-height: 13.0px} span.s1 {font-kerning: none}

Passer de 13 à 18 millions de passagers en 15 ans, c’est l’objectif affiché de l’aéroport de Birmingham. Pour ce faire, un grand plan d’expansion est prévu, pour lequel un investissement de 500 millions de livres sterling vient d’être annoncé. Parmi les principaux projets figurent un agrandissement des installations de l’aérogare (bornes d’enregistrement, sièges, espaces de vente), une amélioration de l’accès aux transports publics et routiers ou encore une réduction de l’empreinte carbone de l’aéroport.

 

Les porteurs du projet ont également tenu à prendre en compte les demandes des passagers réguliers de l’aéroport, en organisant des réunions au niveau régional et en ouvrant un site Internet dédié à recueillir des remarques et suggestions. Les passagers ont notamment demandé le maintien de la piste d’atterrissage et de décollage actuelle plutôt que la construction d’une nouvelle ainsi qu’une minimisation des impacts environnementaux. Au sujet du trafic, il a été demandé davantage de vols à destination des États-Unis et de l’Asie.

 

Actuellement 7ème aéroport du Royaume-Uni et 47ème européen en nombre de passagers, l’aéroport de Birmingham espère bien avoir une place plus importante grâce à son expansion. Récemment, l’aéroport a d’autant plus souffert de la cessation d’activités de la compagnie danoise Primera Air, qui était l’une des principales sociétés aériennes à desservir l’aéroport avec Ryanair et Jet2.