Aéroport de Lyon : le robot voiturier Stan gare les voitures des voyageurs d’affaires (+vidéo)

Le robot voiturier Stan prend de l'ampleur sur l'aéroport de Lyon. La plate-forme qui teste cette nouvelle technologie depuis 2018, va accueillir 4 robots autonomes sur le parking P5+.

Après des tests effectués début 2018, le robot voiturier Stan va proposer ses services aux voyageurs d'affaires à plus grande échelle sur le P5+ de l'aéroport de Lyon. Quatre machines autonomes, fonctionnant en simultané, prendront prochainement en charge les voitures des passagers. Elles auront à leur disposition 500 places de parking et 12 boxes pour accueillir et restituer les véhicules aux clients.

La plate-forme lyonnaise a ajouté "L’objectif est naturellement de poursuivre le développement et d’augmenter encore la capacité de ce parking innovant. A terme, ce dispositif pourrait représenter jusqu’à 2000 places supplémentaires et s’étendre sur plus de 6000 places en tout". 

Avec ce nouveau système de parking automatisé, les voyageurs d'affaires ne perdent plus de temps à chercher une place disponible ou à retrouver son véhicule. Après avoir réservé un parking sur le store d’Aéroports de Lyon, le passager dépose son véhicule dans un box dédié, pour ensuite rejoindre les terminaux via la navette située à proximité immédiate. Le robot-voiturier vient alors prendre en charge la voiture afin de la stationner sur un parking sécurisé. A son retour, le client récupère son véhicule dans l’un des boxes.

L'aéroport de Lyon n'est pas la seule installation aéroportuaire intéressée par le robot voiturier, imaginé par Stanley Robotics. Londres Gatwick testera l'appareil cet été tandis que Roissy a sauté le pas en 2017.