Airbnb a reversé 24 millions d’euros de taxe de séjour en France en 2018

Le montant reversé automatiquement aux collectivités locales par Airbnb a quasiment doublé par rapport à l’année passée et ses 13,5 millions d'euros collectés.

En juillet l’an dernier, Airbnb a étendu la collecte de la taxe de séjour à 23 000 municipalités, devenant la première plateforme à soutenir les finances publiques des villes à une telle échelle. Ces ressources supplémentaires seront investies par les villes et les offices du tourisme dans des projets touristiques pour développer l’économie locale et l’attractivité.

Pour l’année 2018 les trois villes ayant reçu les plus importants montants de taxe de séjour de la part d’Airbnb sont Paris (7,5 millions d’euros), Nice (1,1 millions d’euros) et Marseille (1 million d’euros).

Le développement d’Airbnb bénéficie chaque année à de nouveaux territoires, y compris des communes qui ne percevaient jusqu’ici aucun revenu du tourisme, faute notamment d’offre d’hébergement traditionnel. En effet, alors que seules 7000 communes disposent d’hébergements de type hôtelier, 23 000 communes françaises ont au moins une annonce sur Airbnb.