Carte de crédit ou carte de débit ?

Pour louer une voiture, il est essentiel d’avoir une carte de paiement. Mais savez-vous quel type de carte est nécessaire pour louer une voiture à votre lieux de villégiature ?

En France, les cartes de paiement sont généralement des cartes dites de débit. Si vous avez un doute, regardez sur votre carte car suite à une réglementation européenne, la mention est obligatoire pour toutes les cartes éditées depuis 2016.

Débit ou Crédit ?

Une carte de paiement à débit immédiat est marquée du mot « débit » contrairement à la carte à débit différé (celle qui fait que tous les achats sont débités plus tard en même temps) qui elle est identifiée par le mot « crédit ». Malheureusement, les cartes de paiement sont souvent assimilées à des cartes de crédit or c’est une erreur qui peut coûter très cher.

Dans le cadre d’une location de véhicule, une réservation faite avec une carte de paiement identifiée « débit » peut être insuffisante et au moment de prendre les clés de la voiture au comptoir de l’agence de location l’agent peut exiger une carte identifiée « crédit » afin de garantir la caution.
Sans ce sésame, votre réservation peut être annulée ou bien une assurance spéciale peut vous être exigée nonobstant le statut de votre carte (Platinum, Gold…) qui pourtant vous couvre en cas de sinistre.

La raison de cette condition réside dans le fait que la carte à débits différés (« crédit ») est associée à une réserve de liquidité. Le loueur peut ainsi bloquer une caution sans l’encaisser, afin de le couvrir en cas de sinistre. Or avec une carte dite de « débit », le propriétaire de la carte doit disposer de suffisamment de fonds pour garantir cette caution. Comme c’est souvent difficilement vérifiable, le loueur préfère généralement refuser ces cartes. Portez donc une attention particulière aux conditions générales de vente marquées dans les contrats de vente (y compris pour les réservations faites sur internet).

Quoiqu’il en soit, il est essentiel de vérifier ce point car vous ne pourrez pas récupérer une mise de fond faite par internet (le droit de rétractation légal de quatorze jours pour la vente en ligne ne s'applique pas aux contrats de location de véhicules sur Internet). Avant de réserver, il n'est pas inutile de comparer les coûts. Derrière les prix d'appel se cachent parfois des options payantes comme les kilomètres supplémentaires, les systèmes de navigation ou bien les éléments de sécurité obligatoires (chaines, pneus neige).

Yann Le Goff