Baromètre Allianz : les accidents de la route, première cause de mortalité au travail

Allianz France-CSA dévoile une étude à propos de la prévention routière au sein des entreprises. L'objectif : décrypter les enjeux de prévention dans les entreprises équipées d'une flotte de plus de 5 véhicules.

En France, 400 entreprises d'au moins 6 salariés disposent d'une flotte automobile de 5 véhicules ou plus. 63% des interrogées ont conscience que le risque routier est la 1ère cause de mortalité au travail. En 2017, 134 personnes ont été tuées lors d'un déplacement professionnel.

Mais seulement 32% des sociétés ont mis en place un plan de prévention du risque routier (PRRR) formalisé. En cause, un manque de temps (26%), un manque de connaissance du sujet (13%) ou bien de son utilité perçue (11%).

En revanche, 95% des sondées affirment mettre en place des actions concrètes pour limiter le nombre d'accidents de leurs collaborateurs grâce à une maintenance des véhicules, des actions de sensibilisation ou bien encore de la formation et/ou une charte de bonne conduite.

En parallèle, le parc de véhicules croît logiquement avec la taille de l'entreprise. Le nombre de véhicules de service est supérieur (90%) aux véhicules de fonction (46%). Les voitures électriques peinent encore à séduire le marché corporate avec seulement 7% des sondées qui en possèdent dans leur flotte. « Même si 63% des entreprises interrogées savent que le risque routier est la 1ère cause de mortalité au travail, il reste un enjeu majeur encore sous-estimé. La plupart des accidents pourraient être évités par des mesures de prévention efficaces", a déclaré Delphine Asseraf, en charge de l’écosystème « Ma mobilité » d’Allianz France.