Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Baromètre In Extenso Deloitte : l'hôtellerie a le vent en poupe


L’hôtellerie française a confirmé en novembre 2017, la reprise observée dans les établissements français les mois précédents. Le baromètre mensuel In Extenso Deloitte montre que les clients sont bien de retour dans les hôtels. Ce dynamisme se traduit par une hausse des prix des nuitées dans tous les segments (de +2,3% à 4,3%), à l'excpetion du Luxe (-5,5%).



Selon le Baromètre mensuel In Extenso Deloitte, l’hôtellerie française a connu en novembre une fréquentation en croissance sur l’ensemble des catégories (de 3,3% sur l’hôtellerie Super-économique à 12,7% sur le Luxe).  Le revenu par chambre louée progresse, de 2,3% sur l’hôtellerie Milieu de gamme jusqu’à 4,3% sur le Super-économique. Seul le segment Luxe affiche un repli de 5,5% de son prix moyen. En cumul sur 11 mois, les RevPAR (Revenu moyen par chambre disponible) progressent de l’ordre de 2,3% à 4,6% grâce au soutien de la fréquentation sur l’ensemble de la France.

Ile-de-France : les salons boostent l'activité
Les nombreux salons professionnels et grand public du mois de novembre comme Batimat ou encore Paris Games Week, ont dynamisé l’activité touristique. Tous les segments affiches des taux d'occupations en hausse : +2,6 pour Paris, +4,2% pour La Défense, +9,9% à Roissy et +15% sur le reste de l'Ile de France. La fréquentation a porté les prix moyens des établissements franciliens (243€ sur la capitale +5,3%, 130€ sur CDG +8,6%) ainsi que les RevPAR (de +8% à Paris jusqu'à +19,4% à CDG).

Les palaces parisiens ont également profité de cette fréquentation soutenue et du retour de la clientèle étrangère. Le taux d'occupation a grimpé de 6,7% en novembre pour atteindre 63,7%.

Les régions aussi sont dynamiques
Les taux d’occupation et prix moyens sont en hausse sur l’ensemble des gammes à l’exception de l’hôtellerie de Luxe, qui enregistre un retrait de 1,3% de son prix moyen. Toutefois, les RevPAR sont en croissance sur toutes les catégories et sur les onze premiers mois de l’année, malgré un léger retrait des prix moyens sur l’hôtellerie Milieu et Haut de gamme ainsi que sur l’Economique, de l’ordre de 1%.

Côte d’Azur : novembre a été un bon cru
La Côte d’Azur enregistre de très bons résultats en novembre, notamment grâce à la fréquentation soutenue de la clientèle étrangère. Les taux d’occupation (+47,4% Luxe et +29,1% Haut de gamme par rapport à l’année dernière) et les prix moyens sont en progression sur toutes les catégories (excepté sur le Luxe avec un prix moyen en baisse de 4,2%). Presque un retour à la normale, les RevPAR sont en croissance sur tous les segments, exceptés sur l’hôtellerie Super-économique (-1%).

Focus sur les résidences de Tourisme
Le marché français des résidences de tourisme urbaines termine le mois de novembre avec des taux de remplissage en progression, en Île-de-France comme en Régions. Néanmoins, ces hausses de fréquentation sont à mettre en regard d’une baisse des recettes moyennes. Toutefois, les RevPAR restent en croissance sur l’ensemble des marchés et territoires. Ces résultats sont essentiellement portés par l’augmentation de la fréquentation.