Berguitta menace La Réunion

Attendu a priori mercredi et jeudi à l'île de La Réunion, le cyclone Berguitta fait déjà souffler de fortes rafales de vent sur les Mascareignes. Les vents pourraient atteindre 230 Km/h et perturber la desserte aérienne dans les prochains jours.

Météo France Réunion a publié un communiqué pour mettre en garde les habitants : "un passage du centre du cyclone à proximité immédiate de La Réunion, voire directement sur l’île, est une éventualité tout à fait envisagée, même si à une échéance d’environ 72 heures il reste encore une marge d’incertitude non négligeable sur la trajectoire précise" du cyclone.

"Après avoir stationné sur place depuis dimanche, Berguitta devrait se remettre en marche d’ici demain mardi et amorcer un déplacement vers l’ouest dans un premier temps, avant d’accélérer ensuite sa course, tout en infléchissant sa trajectoire plus vers le sud-ouest, se rapprochant alors plus directement de l’île Maurice, puis de La Réunion", explique le communiqué.

La dégradation "est attendue pour mercredi, avec un début de renforcement des vents (les rafales pourront dépasser les 100 km/h en journée) et l’arrivée des premières bandes pluvieuses périphériques". La trajectoire du cyclone influera sur les risques attendus "dans la nuit de mercredi à jeudi et surtout jeudi matin", selon Météo France Réunion. À l'heure actuelle, les vents observés moyennés sur 10 minutes sont de 165 km/h, avec des rafales jusqu’à 230 km/h, près du centre du cyclone.

Les voyageurs d'affaires sont invités à se tenir régulièrement informés et, s'ils restent sur place dans le cadre d'un prolongement personnel, doivent comme toute la population "renoncer à entreprendre de longues randonnées en montagne ou des sorties en mer", explique La Préfecture. Dans tous les cas, ils devront également surveiller la circulation de leur vol à l'aéroport Rolland-Garros.