Carlson Wagonlit Travel : le PSE n’avance pas

Le plan social de CWT serait au point mort, bloqué par les conditions de départs que les syndicats souhaitent aligner sur les conditions précédentes.

Selon nos confrères de l'Echo Touristique, le plan social de CWT serait au point mort. D'après la CFTC, le principal point d’achoppement concerne le montant d’indemnisation pour les départs contraints (6 000 euros). "Notre condition sine qua non pour continuer à négocier, c’est que l’indemnisation des départs contraints soit égale à celle des départs volontaires (entre 15 000 et 20 000 selon les postes et l’ancienneté)", explique une source syndicale à Clément Peltier.

Et notre confrère de préciser qu'une troisième réunion doit se tenir pour négocier sur le PSE, incessamment. La délégation SNEPAT-FO a décidé, elle aussi, de ne pas signer le nouveau PSE car il "n’est qu’un énième épisode de la transition numérique. Bien d’autres emplois seront menacés dans un futur proche".