Enquête: les outils de réservation de voyages en ligne « ne sont pas assez efficaces »

Même si 92% des Travel Managers déclarent avoir déjà adopté des outils de réservation en ligne, une nouvelle étude révèle que les entreprises ont de plus en plus besoin de créer un processus de réservation plus efficace et rationalisé.

Selon "Booking Tools and Technologies : One Size Does Not Fit All", une nouvelle enquête mondiale auprès des acheteurs de voyages d'affaires de l'Association of Corporate Travel Executives (ACTE), réalisée par American Express Global Business Travel (GBT), 80 % des répondants disent qu'il est important que tous les canaux soient intégrés dans une seule plateforme.

81% des personnes interrogées affirment qu'elles ont une politique voyage en place exigeant que les voyageurs réservent leurs déplacements au moyen des outils et des plateformes de l'entreprise, et 5 % admettent que l'adoption est actuellement inférieure à 10 %. Cela indique que, malgré les politiques de l'entreprise, il y a encore de réels défis à relever et un besoin de formation continue en ce qui a trait à l'adoption par les utilisateurs.

Les faibles taux d'adoption par les employés peuvent être attribuables à un manque d'éducation interne sur la façon d'utiliser les outils. Moins de la moitié (47 %) des répondants communiquent régulièrement avec les employés au sujet de leurs outils de réservation. Ce qui est peut-être encore plus surprenant, c'est que 8 % des gestionnaires de voyages interrogés disent que leur organisation n'a jamais communiqué avec les employés au sujet des outils de réservation - pas même pendant le processus d'intégration.

Il se peut que les employés ne comprennent pas la véritable valeur de l'utilisation de ces systèmes pour réserver des voyages d'affaires, ce qui pourrait entraîner une baisse du taux de conformité. Quelque 39 % des gestionnaires de voyages affirment que la principale raison pour laquelle les employés ne font pas leurs réservations par l'entremise du système OBT d'une entreprise est que les voyageurs croient qu'ils peuvent obtenir un meilleur prix et économiser de l'argent ailleurs.

Les gestionnaires de voyages qui s'inquiètent du faible taux d'adoption de l'OBT ont exprimé des préoccupations au sujet du devoir de diligence (56 %), des employés qui réservent en dehors des politiques de l'entreprise (56 %) et des occasions manquées d'économiser de l'argent (55 %).

Comme chaque entreprise a des besoins différents en matière de voyages, 90 % des gestionnaires de voyages disent que l'optimisation de leur plate-forme OBT pour la politique de l'entreprise et les options préférées était modérément à extrêmement importante.