Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 12 Février 2018

Gilles Bobichon, Dimo Software : "Nous faisons évoluer en permanence nos solutions expense"



A l’heure de la dématérialisation attendue des éléments comptables, rares sont les entreprises qui proposent des outils de « bout en bout » de la gestion de la note de frais. En annonçant une solution d’OCR à valeur probante, Dimo Sotware avance un peu plus vers le zéro papier, le « Saint Graal des entreprises ».



Pour comprendre la philosophie de l’entreprise, il faut revenir à la création de la société en 1995 quand six cadres reprennent CERG Finances qui deviendra Dimo Gestion puis Dimo Software. "Nous sommes une société qui fait le pari de l’humain", aime à préciser Guillaume Mulliez, le Président de Dimo Software, "Nous pensons que ce sont les hommes qui font notre succès et la qualité de notre relation client". Présent depuis la création de l'entreprise, Gilles Bobichon dirige le département "Travel and expense" qui pèse environ 35% du CA de la société. Produit phare, Notilus est désormais présent au sein de structures privées ou publiques comme le CNRS, l’UGAP, la DGAC ou la RATP.

"L’évolution permanente de Notilus est l’un de nos objectifs mais ce n’est pas le seul", précise Gilles Bobichon, le Directeur des activités voyages et frais professionnels, "En 2017, nous avons également beaucoup travaillé sur la gestion de flotte et les process nécessaires à la dématérialisation totale de la note de frais". Mais l’avenir s’écrit autant dans la mobilité que dans l’évolution des solutions comptables. "Nous sommes dans un univers rigoureux, précis et très normé qui nécessite une gestion fine des problématiques que les clients veulent voir traitées".
Rencontre avec celui qui porte aujourd’hui l’image du business travel au sein de Dimo Software.

DéplacementsPros : 2018 débute à peine. Quel regard portez-vous sur 2017 ?

Gilles Bobichon : Je dirais que pour nous, c’est une année intermédiaire, un peu en dents de scie en raison de la période électorale qui a vu se ralentir les prises de décision entre janvier et mai. Heureusement, dès le mois de juin, nous avons assisté à une forte accélération de la demande et ce, jusqu’à la fin de l’année. Nous avons pu constater qu’une bonne partie des projets qui avaient été gelés et bloqués ce sont réalisés à l’entrée de l’automne avec, pour nous, une forte surcharge de l’activité qui perdure encore aujourd’hui.

Ce calme, principalement constatés dans l’univers du public et du parapublic, nous a cependant permis de faire une croissance à deux chiffres avec une centaine de clients en 2017. Nous allons également développer dans les mois qui viennent tout un pan de notre activité devenue essentielle aujourd’hui : la gestion de flotte. La volonté de Dimo Software est de prendre une place importante dans ce domaine et d’offrir une solution complète au gestionnaire de flotte.

DéplacementsPros : Avez-vous fait avancer les fonctionnalités de Notilus ?

Gilles Bobichon : C’était une volonté forte que de permettre au marché d’être libéré des contraintes technologiques qui pèsent sur les échanges de datas. Nous avons donc poursuivi le développement de notre place de marché dans cette logique de développement. Notre Travel Hub permet désormais une interconnexion totale aux outils utilisés par nos clients et ce, quelle que soit la plate-forme utilisée.

Il nous a toujours semblé essentiel de privilégier l’échange de données en mode « offline » mais également en synchronisation totale avec la data de l’entreprise, et ce de façon permanente. Le tout en fonction des attentes de l’acheteur ou de la direction financière. Nous avons tout naturellement intégré des entreprises très présentes dans le monde du business Travel comme HRS, Allocab, G7 booking… Autant de sociétés qui sont très couramment utilisées par les voyageurs d’affaires.

DéplacementsPros : Aujourd’hui, l’un de vos sujets phares, c’est la dématérialisation de la note de frais. Comment ?

Gilles Bobichon : Nous avons constaté que la plupart des produits du marché qui utilisent l’OCR connaissait des succès relativement faibles avec des taux de reconnaissance médiocres qui conduisaient l’utilisateur à reprendre manuellement les scans des notes de frais. Nous avons donc travaillé à optimiser la reconnaissance des documents, de manière à ce que seule 1 note de frais sur 10 soit reprise manuellement. Mais au-delà, nous travaillons sur l’intégration de l’intelligence artificielle qui permettra une analyse bien plus fine de la note de frais.

Au final, nous proposons une solution à valeur probante qui permet une conservation numérique de la data, en s’affranchissant de la version papier, et ce conformément aux textes en vigueur. Il ne faut pas oublier que l’ensemble de la chaîne s’appuie sur la photographie de la note de frais pour aller jusqu’à son intégration dans les outils comptables de l’entreprise. Il ne peut et il ne saurait y avoir d’erreur dans cette chaîne. Cela a toujours guidé nos développements.

DéplacementsPros : Vos clients ont-ils rapidement adopté cette dématérialisation totale ?

Gilles Bobichon : Non, bien évidemment. Il y a ceux qui osent, ceux qui attendent et les sceptiques. Nous comprenons parfaitement ces trois positions et nous cherchons systématiquement à démontrer le bien-fondé de notre offre... Tous regardent avec attention ce que nous proposons et surtout veulent comprendre notre méthode et nos outils de conservation des documents qui, je le précise, sont sauvegardés dans des data Center en France et accessibles à la demande.

Aujourd’hui, nous apportons une crédibilité contractuelle mais c’est toujours à l’entreprise de déterminer sa stratégie sur ce sujet et d’engager les démarches pour faire certifier la solution qu’elle a choisie. Nous sommes à ses côtés pour l’assister et l’aider à franchir toutes les étapes d’un processus qui simplifie largement la gestion quotidienne de la société.

DéplacementsPros : On a le sentiment que vous associez la gestion de flotte au business Travel. Pourquoi ?

Gilles Bobichon : Nous sommes tout d’abord dans des univers proches qui dépendent souvent, dans les ETI ou les petites et moyennes entreprises, du même service en charge des voyages d’affaires. La gestion de flotte se rapproche pour beaucoup de ce que nous faisons aujourd’hui avec Notilus dans la dépense travel. YourWay, notre offre, couvre l’ensemble du processus lié à la gestion du parc automobile. Nous gérons des achats, nous anticipons des acquisitions et nous proposons une solution de reporting qui permet une meilleure visibilité sur l’utilisation du parc automobile, qu’ils soient partagés ou non.

C’est cette vision qui a séduit entre autres Fleury Michon. Notre solution est en train de se développer au sein des premiers clients qui vont nous aider à la peaufiner, à l’optimiser et à l’améliorer. Le rôle d’un gestionnaire de flotte est à la fois d’anticiper les besoins de l’entreprise mais aussi d’être capable de prendre en compte les variations des besoins et de la demande. Nous sommes très proches de ce que font les acheteurs du voyage d’affaires et totalement en adéquation avec ce qu’attendent les gestionnaires financiers des entreprises.

Ce pôle est appelé à se développer car, comme pour Notilus, il utilisera la synchronisation de l’information et notre capacité à développer des solutions qui dialoguent avec l’ensemble des outils déjà intégrés à l’entreprise.

DéplacementsPros : Peut-on imaginer des ponts entre les moyens de paiement et les solutions Dimo Software ?

Gilles Bobichon : C’est évident car la dématérialisation ne peut s’appuyer que sur notre capacité à valider et à optimiser les moyens de paiement utilisés par l’entreprise. En travaillant à la source, en anticipant et en intégrant les besoins, nous arrivons à proposer des outils qui prennent en compte l’arrivée des nouveaux acteurs du business Travel principalement dans le monde du collaboratif ou, à terme, avec les achats directs.

Le paiement est donc pour nous, et il le sera de plus en plus, l’outil essentiel de gestion de la dépense avec une analyse en amont et en aval de la consolidation de ce qui a été engagé sur le terrain par les voyageurs d’affaires. C’est une vision de précurseurs que nous avons engagée afin d’être parmi les tous premiers à gérer et analyser les attentes des utilisateurs et l’intégration de ces moyens de paiement dans la chaîne financière de l’entreprise. Nous travaillons aussi à des solutions de blockchain pour la sécurisation des paiements, ce qui viendra boucler notre approche.

DéplacementsPros : Comment analysez-vous les évolutions annoncées du business Travel ?

Gilles Bobichon : Je pense qu’il y a autant d’analyses que de professionnels concernés. On voit bien aujourd’hui que toutes les évolutions engagées il y a deux ans se concrétisent, bousculent un peu les habitudes de l’entreprise, mais simplifient également l’expérience du voyageur. Que ce soit le bleisure, le rapprochement entre le loisir et le business, c’est un nouveau sens de l’histoire du voyage d’affaires qui s’écrit. Je pense tout naturellement que la frontière entre le privé et l’univers du travail va évoluer pour donner naissance à une gestion par profil, bien plus affinée qu’elle ne l’est aujourd’hui.

L’ensemble des nouvelles technologies sera impactant sur notre quotidien mais elles utiliseront des outils qui - pour l’instant - nous apparaissent parfois comme des gadgets, que ce soient les objets connectés, la reconnaissance vocale ou les assistants intelligents. Quelle sera la capacité d’absorption de toutes ces nouvelles technologies ? J’avoue que j’ai du mal à définir avec précision à quoi ressembleront nos métiers d’ici cinq à dix ans. Ce dont je suis certain, c’est qu’ils s’appuieront sur la rigueur de la gestion imposée par le cadre légal mais également par les gestionnaires d’entreprises qui voudront affiner leurs visions financières pour optimiser leurs résultats.

Tout cela est encore naissant dans l’esprit des fournisseurs. Bien évidemment, nous y travaillons tous en développant des solutions censées se rapprocher de ce futur annoncé. Je ne suis pas certain que toutes seront demain présentes sur le marché mais je sais que chez Dimo Software, nous avons travaillé et nous travaillons encore à la simplification et à la sécurisation de la dépense.

DéplacementsPros : Qu’attendez-vous aujourd’hui de l’année qui débute ?

Gilles Bobichon : Une croissance à deux chiffres comme en 2017, de nouveaux clients, des solutions plébiscitées par les acheteurs et les gestionnaires financiers et des produits de qualité développés par nos ingénieurs pour qu’ils collent au marché. Ça, c’est la vision la plus optimiste mais finalement assez réaliste, que je vois pour 2018.

Au-delà, je crois que nous devons évoluer et avancer en matière de dématérialisation totale car c’est incontestablement le grand sujet d’avenir, celui qui va sensibiliser les acheteurs et leur permettre de réaliser des économies sensibles. Notre capacité à atteindre le zéro faute dans la gestion de la dépense sera également un atout de taille pour le développement de Dimo Software. Je crois en tout cas que nous avons toutes les qualités pour le faire.

Entretien réalisé par Marcel Lévy.


Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1221 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.




Ce site est listé dans la catégorie Agences de voyages : Tourisme d'affaires de l'annuaire Se former au referencement et Dictionnaire Annuaire Informations