Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 4 Avril 2018

Hotel Price Radar : les tarifs hôteliers ont globalement baissé au 1er trimestre



Selon le baromètre Price Radar de HRS, l'hébergement pèse un peu moins sur le coût des déplacements professionnels au 1er trimestre 2018. Les prix hôteliers ont généralement diminué au cours des 3 premiers mois de l'année. Toutefois, les travel managers doivent se montrer attentifs dans leurs négociations car les tendances varient d'une ville à une autre, d'un pays à un autre.



cliquez sur le tableau des tarifs hôteliers français pour l’agrandir
cliquez sur le tableau des tarifs hôteliers français pour l’agrandir
Les villes françaises ont enregistré une augmentation quasiment généralisée. Toutefois, elle est relative puisqu’au global pour l'Hexagone, la hausse moyenne est seulement de 1%, passant de 104€ en Q1 en 2017 à 105€ en Q1 2018.

Les Travel Managers doivent particulièrement travailler sur les grandes villes business du pays. Les tarifs ont en effet fortement grimpé à Lyon, Marseille et Nice avec respectivement 14,4% (127€), 13,2% (86€) et 11% (91%). Paris reste encore la ville française la plus chère avec une nuitée à 129€ (+1,6%).

La carte des prix hôteliers européens
La carte des prix hôteliers européens
Europe: +10% pour Amsterdam et Prague
Le développement des tarifs des hôtels en Europe a été très différent au premier trimestre de 2018 : la plupart des fluctuations de prix, par rapport à la même période de l'année précédente, se situent dans la fourchette basse avec un pourcentage à un chiffre. Seules les villes d'Amsterdam (de 123€ en Q1 2017 à 135€ en Q1 2018) et de Prague (de 67€ en Q1 2017 à 74€ en Q1 2018) ont réalisé des hausses de prix d'environ 10%.

Bien que les tarifs moyens des hôtels aient chuté d'une année à l'autre, Zurich (170 €), Londres (165 €) et Copenhague (136€) figurent parmi les villes les plus chères d'Europe au premier trimestre. Istanbul affiche le tarif le moins cher avec 69€ la nuitée au Q1 2018, soit un recul de 6,76% par rapport au premier trimestre 2017. A noter que pour la troisième fois consécutive, les prix à Oslo ont diminué (-7,19%), passant de 139€ à 129€ au Q1 2018.

infographie de HRS
infographie de HRS
Monde: une baisse globale des prix au premier trimestre
Dans le top du classement, Sydney enregistre un prix moyen de 200€ (vs l’année précédente 206€) par nuit d'hôtel au premier trimestre. Elle se place ainsi devant 3 villes américaines : Washington avec 194€ par nuitée, New York avec 189€ et Miami avec 184€. La capitale des USA présente la seconde baisse la plus importante du classement mondiale (-14,16%).

Dans le bas du classement, Rio de Janeiro a enregistré une chute spectaculaire de 40,97% passant de 144€ la nuitée à 85€. Celle-ci fait de la ville Brésilienne la troisième ville la moins chère au monde. Enfin, Kuala Lumpur reste au bas du classement avec 62 euros par nuit, bien que les prix aient augmenté de près de 15% par rapport à la même période de l'année précédente.


Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1221 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.