L’aéroport de Rennes se prépare à accueillir 2 millions de voyageurs

L'aéroport breton tire la sonnette d'alarme depuis plusieurs années pour cause de saturation. Afin de faire face à la hausse de trafic, d'importants travaux vont être réalisés.

Suite à l'abandon du projet de Notre Dame des Landes, les autorités bretonnes sont désormais obligées d'engager des travaux pour que l'infrastructure soit prête à absorber la croissance du trafic.

Selon nos confrères de l'Echo Touristique, l'aéroport de Rennes anticipe une forte hausse de trafic d'ici à 2035. D’ici à la fin de l’année, l’aéroport de Rennes-Saint-Jacques prévoit ainsi d’augmenter de 70% sa capacité de stationnement. « 200 places seront livrées avant la fin juillet et 450 emplacements supplémentaires seront mis en service avant la fin de l’année 2019 », ont indiqué les services de l’Etat, la métropole de Rennes, et la région Bretagne dans un communiqué commun.

Après avoir accueilli 850 000 passagers en 2018, l'aéroport prévoit une croissance annuelle de 15% chaque année pour arriver à 2 millions en 2035. Le coût des travaux est estimé à 9,6 millions d’euros. L’aéroport pourra alors accueillir des avions de type A-350 ou B777 de 350 sièges, capables d’effectuer des long-courriers. Jusqu’à présent l’aéroport ne pouvait accueillir que des courts ou moyen-courriers de 200 places maximum.