La DGAC demande une réduction des vols de 20 % pour ce 24 juin

Face au mouvement social des contrôleurs aériens UNSA, la direction générale de l’aviation civile (DGAC) reste mesurée et prévoit des perturbations limitées. Ce sont les vols court et moyen-courriers qui devraient être les plus touchés.

Officiellement, la DGAC a demandé aux compagnies aériennes de réduire leur programme de vols de 20 % sur les aéroports de Lyon, Marseille, Toulouse et Bordeaux et de réduire également de 20%, au départ de la région parisienne, les liaisons vers le sud de la France, l’Espagne, le Portugal, le Maroc, la Tunisie et l’Algérie.

A priori ce sont les vols courts et moyen-courriers qui devraient être concernés par le mouvement. Officieusement, on reconnaît que quelques perturbations supplémentaires pourraient être constatées dans la journée.

Air France a fait savoir que l’ensemble de ses vols long-courriers était maintenu.