La vigilance est toujours de mise en Indonésie

Depuis le début de l'année, l'Indonésie fait face à une météo particulièrement défavorable. Les conditions actuelles ont conduit l’agence de météorologie indonésienne (BMKG) à renouveler l'appel à la vigilance lancé début janvier. Les voyageurs d'affaires devront donc continuer à se montrer prudents pendant leurs déplacements dans le pays.

Face à la formation d’un cyclone tropical dans le nord de l’Australie (Penny) et d’une tempête tropicale en Thaïlande (Pabuk), l’agence de météorologie indonésienne (BMKG) a émis un nouvel appel à la vigilance. Les voyageurs d'affaires devront désormais faire attention pendant leurs déplacements jusqu’au 10 janvier 2019, en raison de vents violents dont la vitesse pourrait atteindre 30 nœuds sur l’ensemble du territoire indonésien.

Comme début janvier, les régions menacées par ces forts vents sont situées sur les îles de Sumatra (Belitung et Lampung, notamment), de Java (Jakarta et Yogyakarta, en particulier), de Kalimantan, le sud et le sud-est de Célèbes ainsi que dans les Moluques, mais également dans la province des îles Riau.

De fortes pluies, parfois accompagnées d’orages, toucheront ces mêmes régions, mais aussi l’île de Bali, la Papouasie et les petites îles de la Sonde.

Le quai d'Orsay précise "Des vagues de 1,25 à 2,50 mètres pourraient se former dans plusieurs régions, notamment dans le détroit de la Sonde, au nord de l’île de Célèbes, au nord de l’île de Kalimantan ainsi que dans le sud de la mer des Moluques et en Papouasie. La mer de Chine méridionale, notamment dans l’archipel des Natunas (province de Riau) de même que l’île de Halmahera, dans l’archipel des Moluques, seront également affectées par des vagues dont la hauteur est comprise entre 2,5 et 4 mètres".

Ainsi, "Il est recommandé aux personnes présentes dans ces zones côtières de faire preuve d’une extrême prudence, d’éviter toute sortie en mer et de se conformer aux consignes des autorités locales".