Les profits des compagnies aériennes menacés, selon l’IATA

Les transporteurs aériens sont confrontés à une nouvelle compression des marges bénéficiaires en raison de la hausse des coûts, selon l'IATA, l'organisme aérien international.

Cette mise en garde intervient alors que Ryanair a annoncé qu'elle s'attendait à une baisse de son bénéfice annuel de l'ordre de 100 millions d'euros.

Le dernier rapport financier de l'IATA, qui couvre le troisième trimestre de l'année, révèle que le rendement des passagers des lignes aériennes est sous pression, bien que les rendements des cabines haut de gamme moins sensibles aux prix soient en hausse.

Le nombre de passagers-kilomètres payants a augmenté de 6,2 % en glissement annuel en novembre, mais les augmentations de capacité de 6,8 % ont dépassé la hausse de la demande, ce qui a entraîné une baisse du coefficient d'occupation à 80 %.

L'IATA prévient qu'il y a des signes que la croissance du trafic se réduit en raison d'un ralentissement potentiel de l'expansion économique mondiale.