Visas Schengen : Vers une hausse réciproque des prix des visas en Afrique et en Asie ?

Le 7 juin dernier, le prix du visa des pays de l’Espace Schengen est passé de 60 à 80 €. La durée du délai de demande d’obtention devrait également passer de 3 à 6 mois. Alexandre Demaille, dirigeant associé de l’agence RapideVisa, a indiqué à nos confrères de TourMaG que des mesures réciproques pourraient être appliquées dans certains pays extérieurs à l’Espace Schengen.

p.p1 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; text-align: justify; font: 11.0px Helvetica; color: #000000; -webkit-text-stroke: #000000} p.p2 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; text-align: justify; font: 11.0px Helvetica; color: #000000; -webkit-text-stroke: #000000; min-height: 13.0px} span.s1 {font-kerning: none}

Depuis le 7 juin, il faut à présent compter 80 €, contre 60 auparavant, pour se procurer un visa d’entrée dans un pays de l’Espace Schengen. Dans le même temps, le Conseil de l’Union Européenne a fait passer le délai pour demander un visa de 3 à 6 mois avant le départ. Ces mesures ont été annoncées dans un communiqué daté du 6 juin.
 

Alexandre Demaille, dirigeant associé de l’agence RapideVisa a consacré une chronique sur le sujet chez nos confrères de TourMaG. Selon lui, les récentes évolutions autour des prix du visa Schengen pourraient contraindre certains pays à en faire de même, dans le but de s’aligner avec ceux de l’Europe. L’expert cite notamment la Mongolie et le Mozambique, dont le prix actuel du visa est de 60€ (soit l’ancien prix des visas Schengen), ainsi que la Chine, la Russie ou encore le Bangladesh (les prix des visas pour ces derniers sont variables et peuvent différer selon la durée et le type de séjour). Alexandre Demaille évoque également les délais de demande de visa, qui selon lui ont été rallongés en raison d’un "délai de 60 à 90 jours pour délivrer un visa dans certains pays du Maghreb et d’Asie". Selon l’expert, certains pays pourraient également s’aligner sur un délai plus long par réciprocité.