Voitures électriques : immatriculations en hausse de 46% au premier semestre

Les immatriculations de voitures particulières électriques sont en hausse de 46 % au premier semestre par rapport aux 6 premiers mois de 2018.

En juin 2019, 4 497 voitures particulières électriques ont été immatriculées, portant à 21 006 le nombre d’immatriculations enregistrées au 1er semestre soit une hausse de 46 % par rapport à la même période en 2018. 


Dans le même temps, le segment des véhicules utilitaires électriques a augmenté de 14 % (981 contre 859 en juin 2018) et de 16 % sur le 1er semestre. Le marché de l’hybride rechargeable ralentit légèrement avec 1 339 immatriculations mais augmente de 20 % sur les 6 premiers mois. 

Le marché de l'hybride moins performant

En parallèle, le marché de l’hybride rechargeable s’est un peu moins bien porté avec 1 339 immatriculations en juin 2019, soit – 7 % par rapport à juin 2018. Malgré tout, il a augmenté de 20 % entre les premiers semestres 2018 et 2019 à 7 858 unités. Enfin, « les deux-roues électriques continuent de séduire les Français », note l’Association pour le développement de la mobilité électrique (Avere), avec 1 611 unités mises à la route en juin 2019 (+ 79 % comparé à juin 2018), et 7 294 au premier semestre 2019 (+ 76 %). 


Cécile Goubet, Déléguée Générale de l'Avere-France, commente ce premier semestre : « L'année 2019 sera celle des records ! Avec près de 4 500 voitures particulières électriques immatriculées en juin et une progression de 46 % sur le premier semestre, le marché poursuit sa trajectoire ascendante. Les nouveaux modèles et l'évolution du programme ADVENIR pour le financement de bornes de recharge sont des signaux positifs qui ne pourront qu'accélérer le développement de la mobilité électrique en France ». 


Retrouvez l'ensemble des données du baromètre Avere-France en cliquant ici.