Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Lundi 14 Mai 2018

Voyage d’affaires : tout gérer avec une puce dans la main


C’est un sujet déjà évoqué il y a un an qui refait surface. En Suède, un implant électronique installé sous la peau, facilite le quotidien de celles et ceux qui ont accepté cette expérience. L’électronique permet ainsi d’ouvrir des portes, de délivrer des informations, d’accéder à sa voiture ou de payer de petites dépenses. Aux USA, une TMC californienne affirme que le système va révolutionner le voyage d’affaires.



Echanger des informations d'une simple poignée de mains
Echanger des informations d'une simple poignée de mains
Payer son taxi, accéder à sa chambre d’hôtel ou confirmer une réservation aérienne, le rôle de la puce se veut multiple même si, pour le moment, il ne s’agit que d’un projet porté par deux anciens élèves de Stanford, Paul Young et Richard Stuf. Leur startup, en cours de création, a de grandes ambitions dans le domaine et vient de présenter son projet à deux groupes d’investisseurs attirés par le concept.

Au quotidien, la puce aurait bien des avantages pour le voyageur d’affaires. Avec son accord, il pourrait être suivi dans son voyage via des lecteurs RFID installé dans les hôtels. Mieux, un contrôle santé serait assuré en permanence avec des alertes en cas de problèmes relevés. La présence d’un porte-monnaie électronique est aussi un atout selon les premiers utilisateurs. Le simple fait de balayer le lecteur suffit à régler une dépense. Gain de temps et sécurité totale.

Mais une idée ne fait pas le printemps et au-delà de la technologie, maîtrisée à ce jour, c’est toute l’approche psychologique qu’il faut désormais traiter. En Suède, si plusieurs milliers de volontaires ont accepté de tester la puce sous la peau, ils sont au moins aussi nombreux à être sceptiques. Peur d’un piratage, de la douleur, de l’inefficacité de l’outil. Bref, les raisons ne manquent pas pour laisser la technologie essuyer les plâtres... chez les autres !







1.Posté par Remy le 09/06/2018 08:14
Incroyable! C’est un prototype de la marque de la bête décrite dans la bible apocalypse de Jean 13: Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front, et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom ; (norme des codes-barres des produits de consommation, nombre caché). Les animaux portent déjà une puce RFID obligatoire pour être identifiés, c’est plutôt inquiétant ce genre de pratique ?



Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1221 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.