L’ITB Berlin prévoit des actions de prévention face au Covid-19

Le plus grand salon du tourisme au monde prévoit déjà de faire le plein de visiteurs. Attentifs à l’évolution du coronavirus, les organisateurs de l’ITB rappellent qu’ils reçoivent peu de visiteurs en provenance de République populaire de Chine. Et seuls deux exposants chinois ont annulé.

- Publicité -

Les organisateurs de l’ITB Berlin, qui se tient dans la capitale allemande du 4 au 8 mars prochain, ont pris un certain nombre de mesure pour assurer le succès de la manifestation. Des équipes médicales sont prévues en nombre pour intervenir rapidement et gérer tout type de situation à même de survenir pendant l’événement. Des solutions hydro-alcooliques pour les mains seront installées aux entrées du salon et dans toutes les toilettes. Les organisateurs de l’ITB se veulent, dans le même temps, à l’écoute de toutes les recommandations des autorités allemandes, aussi bien locales que régionales et fédérales.

L’ITB Berlin a reçu l’an dernier quelque 10 000 entreprises et environ 110 000 professionnels en provenance de 181 pays. Les organisateurs constatent avec satisfaction que la prochaine édition fait le plein en matière de réservation d’espaces d’expositions, malgré un contexte compliqué, entre le coronavirus, la honte de voler, le sur-tourisme et le réchauffement climatique.

Pour David Ruetz, le patron de l’ITB Berlin, les effets du coronavirus sont actuellement très limités : «Seuls deux exposants chinois ont annulé. De nombreux stands chinois sont occupés par du personnel allemand et européen, et donc pas concerné par les annulations. Et d’une manière générale, le pourcentage d’exposants en provenance de République populaire de Chine est bas».

La multiplication des annulations de géants du secteur de la téléphonie a en revanche eu raison du Mobile World Congress, le plus grand salon de l’industrie de la téléphonie mobile, organisé chaque année à Barcelone, lequel devait se tenir du 24 au 27 février prochain et vient d’être annulé.