Hôtellerie : les voyageurs d’affaires et l’évènementiel boostent la reprise

Amadeus dévoile une nouvelle étude montrant que les indicateurs dans le secteur de l’hôtellerie sont à la hausse. Une tendance qui devrait se poursuivre pour le reste de l’année 2022 et 2023. 

Le taux d’occupation hôtelière mondiale a dépassé les niveaux pré-pandémiques tout au long de l’été 2022, selon les données d’Amadeus. Les hôtels ont connu une moyenne d’occupation de 67% au niveau mondial, contre une moyenne de 64% sur la même période en 2019, soit une augmentation de 3%. Et cette tendance positive devrait se poursuivre pour la fin de l’année 2022 et 2023. 

En effet, l’étude confirme que les délais de réservation se stabilisent. Sur l’année 2022, les comportements de réservation se rapprochent de ceux observés en 2019, avec 53% des réservations effectuées entre 0 et 7 jours avant le départ, proches des 50% pendant la même période en 2019. Les voyageurs prennent à nouveau des engagements à plus long terme et le budget journalier moyen est lui aussi à la hausse, dépassant les niveaux de 2019. 

> A lire aussi : Hôtellerie : La clientèle étrangère enfin de retour en France ?

Outre le Loisirs, le secteur devrait être porté par l’augmentation des voyages de groupe qui bénéficieront d’une fin d’année avec de nombreux salons et conférences organisés au quatrième trimestre. « Le taux d’occupation des groupes à l’échelle mondiale se maintient à seulement 1 à 2% des niveaux pré-pandémiques pour le reste de l’année 2022, à mesure que le secteur des conférences commence à rebondir. Les données d’Amadeus montrent que les réservations de groupes commencent également à s’étendre au-delà de 2022, avec 4,3 millions de réservations déjà effectuées pour le premier semestre 2023″, indique le groupe. 

A lire aussi : Le MICE porte la reprise de l’hôtellerie

Du côté des voyageurs d’affaires, l’année 2022 comble l’écart par rapport aux niveaux de 2019, et les réservations d’hôtel dans tous les principaux systèmes de distribution mondiaux (GDS) ont augmenté de 98 % en août 2022 par rapport à janvier 2022. Si les volumes de réservations étaient inférieurs aux niveaux de 2019 en début d’année (-62%), cet écart s’est progressivement réduit au cours de 2022 pour atteindre seulement -23% en août dernier. Selon Amadeus, 60% des agents de voyages interrogés déclarent qu’ils se connectent désormais au GDS plus de 4 fois par jour grâce à la reprise des voyages d’affaires et 7 agents sur 10 s’accordent à dire que la crise COVID-19 a renforcé leur rôle auprès des voyageurs et entreprises. 

> A lire aussi : #IFTM2022 – Amadeus : « NDC : on parle de fonctionnalités manquantes… Parlons des présentes ! »