Bruxelles valide un régime de garanties d’Etat à hauteur de 20 milliards d’euros pour aider les entreprises françaises

Bruxelles vient de donner son feu vert pour autoriser le régime de garanties d’Etat mis en place par la France afin de mobiliser 20 milliards d’euros de financement privé. L’objectif : venir en aide aux entreprises françaises les plus touchées par la crise du COVID. 

A crise exceptionnelle, dispositif exceptionnel. La Commission européenne vient en effet de donner son accord pour un plan de financement privé à long terme pouvant aller jusqu’à 20 milliards d’euros pour aider les entreprises françaises frappées par la crise. Face aux conséquences de la pandémie du COVID-19 sur l’activité économique, Bruxelles a adopté il y a un an un dispositif plus souple en matière d’aides publiques aux entreprises, « l’encadrement temporaire des aides d’Etat », en vigueur jusqu’à la fin de l’année.

« Ce régime de garantie français soutiendra les petites et moyennes entreprises ainsi que les entreprises de taille intermédiaire touchées par la pandémie de coronavirus et les aidera à poursuivre leurs activités malgré l’incertitude économique actuelle », a déclaré la vice-présidente de la Commission chargée de la politique de concurrence, Margrethe Vestager, dans un communiqué. « En mobilisant jusqu’à 20 milliards d’euros d’aides d’investisseurs privés sous la forme de prêts participatifs et de dettes subordonnées, le régime de garantie contribuera à atténuer l’impact économique de la pandémie de coronavirus en attirant des investissements privés. »