Comment interpréter les derniers grands mouvements de notre industrie ?

Il n’a échappé à personne que notre marché connaissait de nombreux remous ces derniers mois. Sans parler des effets d’annonces technologiques, les acteurs historiques de notre industrie dont nous avions pu par le passé fustiger l’immobilisme se sont tout à coup agités. A grands coups d’acquisitions, ils ont voulu montrer leur capacité à innover mais surtout diversifier leur offre de services qui, souvent maintenant, dépasse le simple cadre de la réservation de voyages.

Les moyens de paiement font leur « Coming out »

Cartes logées, Cartes Affaires ou Corporate, Cartes Virtuelles, Cartes Achats, Bagues de paiement, paiements sans contact via carte bancaire ou smartphone et désormais paiements par selfie (oui, vous avez bien lu !). Travel Manager, vous reprendrez bien un petit moyen de paiement ?

L’événementiel, une catégorie achats ou prolongement du travel management ?

L’événementiel, c’est un peu le sujet à la mode. L’événementiel tout le monde veut en faire, tout le monde pense connaitre et savoir comment organiser un événement.

Intelligence artificielle et voyage d’affaires

Jusque dans les années 90, c’est à dire au siècle dernier, planifier un déplacement professionnel se faisait essentiellement au travers de documents papier et d’échanges téléphoniques : seule l'agence de voyage disposait vraiment d'outils "technologiques" lui permettant d'accéder à l'offre des fournisseurs (hôtels, compagnies aériennes, transporteurs ferroviaires).

NDC : à quelle révolution devons-nous nous préparer ?

J’ai assisté sur les 2 derniers mois à de nombreux événements et conférences autour du sujet dont tout le monde parle… NDC. Bien plus qu’une nouvelle norme de distribution, c’est une révolution et les différents acteurs du marché sont en train de le découvrir.

Comment sortir de la stagnation actuelle de l’expérience voyageur ?

C’est peu de dire que l’innovation suscite un engouement important dans notre industrie et il n’est pas difficile d’en trouver les origines. La France a voulu ces dernières années se transformer en « start-up nation » et elle est en passe de réussir son pari. En effet, 2017 est d’ores et déjà l’année où l’investissement dans les nouvelles technologies aura été le plus important dans notre pays.

L’IA fait sa « rentrée » dans le business travel

Dans le monde des nouvelles technologies, nul n’a échappé cette année à la conférence annuelle F8, évènement Facebook dédié aux développeurs, en grande partie consacrée au rôle croissant de l’intelligence artificielle (IA).

Travel Managers, vous n’êtes pas des voleurs !

Inspiré par une tribune libre anonyme publiée ici même le 18 avril dernier (Ras le bol d'une déontologie inadaptée, je dois bien vous avouer qu'en tant qu’acteur majeur dans le domaine des achats de déplacements professionnels, le sujet m’a interpellé.

MICE Acte 2 : l’ère du tout digital

Je le souligne souvent dans le cadre de ces chroniques, l’engouement des Français pour les nouvelles technologies est de plus en plus fort. On peut le mesurer aux succès des salons tels que le CES de Las Vegas ou encore le salon Vivatech à Paris. Selon une étude Deloitte de 2015, 70% des Français ont déjà fait le choix du smartphone, ce qui représente plus de 900 millions d’utilisations par jour. Et aujourd’hui, les mobiles ont pénétré le domaine du MICE avec de nouvelles applications. Elles bouleversent l’expérience des clients ou des participants en changeant de façon disruptive une communication jusqu’à alors majoritairement descendante.

Les TMC à la recherche d’un nouveau souffle

C’est un fait, en 2016, l’explosion des technologies, du digital et des moyens de communication contribuent à l’accélération du développement économique et social de nos sociétés. Une accélération qui bouleverse les règles établies dans la quasi-totalité des secteurs d’activité. Le voyage d’affaires ne fait bien évidemment pas exception à la règle. Il est peut-être même plus rapidement impacté que d’autres secteurs sous la pression des voyageurs.