Ryanair : un accord de principe avec des syndicats de PNC italiens

100

Alors que la menace d'une grève paneuropéenne plane sur Ryanair, la direction annonce un accord de principe avec des syndicats de PNC italiens concernant la mise en place d'une convention collective reposant sur le droit du travail transalpin. Toutefois, cette avancée ne la protège pas d'un mouvement social en Italie fin septembre puisque l'entente a été trouvée avec des organisations qui ne sont pas à l'origine de l'appel à la grève.

Ryanair a trouvé un terrain d'entente avec les syndicats de personnels navigants italiens Fit Cisl, Anpac et Anpav. Ils prévoient de mettre en place une convention collective pour les hôtesses et stewards basés en Italie à compter du 1er octobre 2018. La proposition prévoit des contrats de travail italiens (et non plus irlandais) ainsi que des hausses de salaire et un système de retraite. La convention collective sera valable 3 ans.

Selon la direction de la low-cost, le texte qui nécessite encore quelques ajustements, devrait être signé d'ici fin septembre.

Toutefois, il n'est pas certain que cet accord évite les turbulences sociales en Italie prévues le 28 septembre. En effet, ce sont d'autres organisations syndicales transalpines - Uiltrasporti et Filt-CGIL – qui appellent les PNC à faire grève à la fin du mois aux côtés de leurs collègues belges, néerlandais, espagnols et portugais.