Air France-KLM rembourse 1 milliard d’euros de son PGE

Air France-KLM rembourse 1 milliard d’euros de son PGE

Le redressement des performances opérationnelles du groupe en 2022 lui permet d’accélérer le remboursement de certains financements obtenus dans le cadre de la crise sanitaire.

"Qui paye ses dettes s'enrichit", prétend l'adage. Pour Air France-KLM, c'est plutôt l'inverse : après un bon premier semestre 2022 puis un Q3 confirmant "une forte amélioration de ses revenus, de son résultat d'exploitation et de son cash-flow libre d’exploitation ajusté, permettant à la liquidité nette du groupe de s’établir à près de 9,8 milliards d’euros", le groupe franco néerlandais annonce le remboursement anticipé de 1 milliards d'euros de sur les 4 milliards d'euros du prêt garanti pas l'Etat français (PGE), consenti en 2020 alors que ses avions étaient cloués au sol par la pandémie.

> Lire aussi : AF-KLM : 2,5 millions de passagers au Q3 2022

En décembre 2021, la Commission européenne avait donné son accord à la demande française de prolonger de deux ans, jusqu'en 2025, le remboursement de ce prêt. Avant ce milliard versé, son encours était en fait de 3,5 milliards puis que le transporteur avait déjà  procédé au remboursement anticipé de 500 millions d’euros de l’encours initial de 4 milliards d’euros du PGE, il y a un an.

"Dans ce contexte favorable, explique le groupe, (il a été) convenu avec le syndicat des neuf banques participant au PGE et avec l'Etat français de rembourser de manière anticipée un montant de 1 milliard d'euros de son encours de 3,5 milliards d’euros. Ce montant comprend 800 millions d’euros au titre de l’apurement de la tranche à maturité du 6 mai 2023 et 200 millions au titre de la tranche à maturité du 6 mai 2024."

Ce remboursement anticipé améliore "le profil d’endettement du groupe, avec une économie de charges financières et une moindre exposition aux taux variables", ajoute-t-il. Avec ce nouveau remboursement de 1 milliard d’euros, l’encours total du PGE est ainsi ramené à 2,5 milliards d'euros. Pour respecter le terme consenti par la Commission européen, AF-KLM prévoit d'échelonner le remboursement du solde de son prêt par un versement de de 1,15 milliard d'euros en mai 2024, puis le résidu (si ce terme convient pour une somme de 1,35 milliard d'euros en mai 2025.

Rappelons qu'AF-KLM avait bénéficié en 2020 d'un total de 7 milliards d'euros d'aides en France, dont 4 milliards d'euros de PGE et un prêt d'actionnaires de 3 milliards d'euros accordé par l'Etat français. Ce dernier prêt a été converti en fonds propres.