Orly resterait fermé jusqu’à l’automne

Le manque de perspective en matière de réouverture des frontières pourrait repousser l’ouverture de l’aéroport de plusieurs mois.

- Publicité -

Selon un article publié dans Les Echos ce dimanche, l’aéroport Paris-Orly, deuxième de France, fermé depuis le 31 mars, pourrait le rester jusqu’à l’automne. En cause, la perspective d’une très lente reprise du trafic aérien.

Le trafic aérien français a chuté de 91 % par rapport à la même période en 2019. Actuellement, Air France est la seule compagnie à opérer des liaisons sur le sol français, depuis Roissy, à destination de Nice, Marseille et Toulouse.

Si le transporteur français a annoncé une augmentation de son trafic dès le 11 mai, les trois terminaux de Roissy seront, selon toute vraisemblance, suffisant pour assurer ces vols supplémentaires.

Seule la réouverture des frontières, notamment du Maghreb, pourrait justifier une ouverture plus précoce du hub val-de-marnais. Mais elle n’est, pour l’heure, pas à l’ordre du jour.