En France, les vols et violences en hausse dans les transports en commun

306

Un rapport publié par le ministère de l’Intérieur révèle que les vols et violences ont augmenté de 2% en 2022 dans les transports publics français. 

En 2022, l’Etat recense 124 570 victimes de violences et de vols dans les différents transports du pays, soit 2% de plus qu’en 2021. Ces éléments chiffrés portent sur l’ensemble des transports publics en France, bus, tramway, métro, RER et TER. Parmi les délits dans les transports en commun, les vols sans violence (82%) ou les violences sexuelles (3%, soit une hausse de 13% en un an). Et le rapport indique que tous les vols et violences subis ne font pas systématiquement l’objet d’une plainte…Entre 2013 et 2018, seules 31% des personnes ont déposé une plainte après avoir été victime d’une agression dans les transports en commun.

Dans les transports, les victimes sont plus souvent étrangères (27%) et ne sont pas européennes. Quand aux auteurs de violences, 87% seraient des hommes et 41 % ont entre 18 et 29 ans. Chez les 30-44 ans, la proportion d’hommes monte à 91 %. Parmi les villes où l’on enregistre le plus d’agressions, Paris arrive en tête avec près de 25 victimes pour 1 000 habitants, devant le département du Rhône et la Seine-Saint-Denis qui ont respectivement des taux de 5,51 et 4,6 victimes pour 1 000 habitants.