Grèves : un nouvel appel lancé pour le jeudi 23 mars

1304

L’intersyndicale appelle à une nouvelle journée de grèves et de manifestations jeudi 23 mars. Plusieurs « rassemblements de proximité » devraient avoir lieu dès ce week-end pour protester contre la réforme des retraites. 

Après l’annonce d’un recours au 49.3 pour faire adopter la réforme, les syndicats voient rouge. Dénonçant un passage en force, l’intersyndicale « mesure avec gravité la responsabilité que porte l’exécutif dans la crise sociale et politique qui découle de cette décision, véritable déni de démocratie », indique-t-elle dans un communiqué. Par conséquent, elle appelle à une nouvelle journée de grèves et de manifestations jeudi 23 mars prochain. 

Alors que le trafic aérien et terrestre reste encore perturbé aujourd’hui, la mobilisation pourrait bien redoubler d’intensité à compter de la semaine prochaine. Des actions de dernière minute ont notamment eu lieu ce vendredi 17 mars, dont des opérations escargot sur le périphérique parisien. Du côté des raffineries, la grève est reconduite chez TotalEnergies sur les sites de La Mède, Donges ou Flandres. Au Havre, la Compagnie industrielle maritime (CIM), qui alimente en carburants la raffinerie de Normandie (Total), celle de Gravenchon (Exxon) ainsi que les aéroports parisiens, est bloquée depuis jeudi jusqu’à dimanche matin. Chez les éboueurs parisiens, la grève continue et Gérald Darmanin a annoncé ce matin la réquisition de plus de 4 000 agents de propreté des services à la ville pour ramasser les déchets qui s’entassent dans les rues de la capitale. 

Si l’on ne connait pas encore l’ampleur de cette 9ème journée de mobilisation, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, appelle à l’amplification du mouvement : « Le passage en force avec l’utilisation du 49.3 doit trouver une réponse à la hauteur de ce mépris du peuple« .