Jean Castex bientôt à la tête de l’agence de financement des infrastructures de transport de France

279

Après avoir remis sa démission à Emmanuel Macron le 16 mai dernier, l’ancien Premier ministre, Jean Castex laissait planer le doute sur ses futures fonctions. Il vient d’être nommé à la présidence de l’agence de financement des infrastructures de transport de France (AFIT France).

Après son passage à Matignon, Jean Castex était resté discret et cultivait le mystère autour de son avenir professionnel. Après une courte pause, l’ex-Premier ministre vient de recevoir un avis favorable à sa nomination à la présidence de l’agence de financement des infrastructures de transport de France (AFIT France) de la part de la commission du développement durable. Il doit prochainement être encore confirmé par la commission du développement durable au Sénat cette fois pour prendre ses nouvelles fonctions, même si cela ne devrait être qu’une formalité. 

> A lire aussi : Elisabeth Borne, ancienne présidente de la RATP, nommée Première ministre

Devant l’Hémicycle, il a reconnu mercredi la nécessité d’investir massivement dans le ferroviaire pour décarboner les transports, sans oublier la route, essentielle « pour désenclaver les territoires ». « Tantôt on me présente comme un fervent défenseur du train, ce qui est exact et revendiqué, et tantôt comme un chaud partisan de la route. Je pense qu’il faut les deux », a-t-il assuré devant la commission du développement durable de l’Assemblée nationale. S’il a validé l’intention de Jean-Pierre Farandou de doubler la part modale du train dans les déplacements des Français en la faisant passer de 10 à 20 %, la route reste une infrastructure essentielle selon lui.

> A lire aussi : Jean-Baptiste Djebarri s’apprête à rouler pour Hopium

En parallèle, la Fondation Agir contre l’exclusion (FACE) a annoncé que Jean Castex a également été élu pour prendre la présidence de l’institution. Une fonction supplémentaire qu’il exercera à titre bénévole. « Je suis très heureux de mettre mon engagement pour l’inclusion et l’égalité dans tous les territoires au service de la Fondation », a-t-il déclaré.